La «fumée» qui sort des tours de réfrigération des centrales nucléaires de Doel et Tihange est en réalité … de la vapeur d’eau.

Cette vapeur d’eau n’est pas radioactive car elle n’est pas en contact avec le circuit primaire. Les tours de réfrigération, qui font partie du circuit tertiaire, sont en effet utilisées pour assurer l’évacuation de la chaleur résultant de la condensation, dans le condenseur, de la vapeur sortant des turbines. Pour en savoir plus sur les différents circuits d’une centrale nucléaire, cliquez ici .

Les effluents radioactifs gazeux produits au cours du fonctionnement d’une centrale nucléaire sont relâchés de façon contrôlée via les cheminées de ventilation. La radioactivité qui est ainsi relâchée dans l'atmosphère doit rester inférieure aux limites fixées par les Autorités. Ces limites sont bien entendu très inférieures aux seuils potentiellement dangereux.

Les tours de réfrigération ne sont du reste pas spécifiques aux centrales nucléaires : les centrales thermiques classiques ou d’autres installations industrielles, qui ne sont pas directement refroidies par une rivière, un lac ou la mer, disposent également de telles tours. La centrale électrique TGV (turbine gaz-vapeur) située à Drogenbos à proximité du ring de Bruxelles en est un bel exemple (voir photo).


Centrale nucléaire de Doel

Centrale TGV de Drogenbos
FAQ List
Nous utilisons des cookies et des plugins sociaux sur ce site Internet, ce qui implique le traitement de vos données à caractère personnel. Ces cookies sont utilisés à des fins statistiques et pour vous fournir une expérience de navigation plus personnalisée (par exemple, en mémorisant vos préférences sur d'autres sites Internet). Êtes-vous d'accord avec notre utilisation de cookies ?
En savoir plus Ok